About Orgame/Argamum

My photo
Blog created and administrated by: Dr. Vasilica Lungu (excavation director for Orgame necropolis), Dr. Alina Mușat-Streinu, Alexandra Dolea, Marius Streinu. Orgame/Argamum is one of the most important archaeological sites along the Black Sea coast. The pattern of habitation for the area lasts, with small periods of interruption, almost two millennia. The archaeological discoveries fully illustrate this interval, starting about the 13th century and divided into the following periods: Bronze Age (13th century B.C); Early Iron Age (10th – 8th centuries B.C.); Archaic and Classical (7th – 4th centuries B.C.); Hellenistic (3rd – 2nd centuries B.C.); Early Roman (2nd – 4th centuries A.D.) and Late Roman (4th – 7th centuries A.D.).

6/2/16

Grecs en pays gète: Réseaux d'échanges et médiation culturelle en Mer Noire



Les précipitions exceptionnelles qu’a connues le nord de la France ces dernières semaines ont entrainé de nombreuses inondations et provoqué une crue de la Seine. Le musée du Louvre a été placé depuis jeudi dernier en situation d’urgence, les réserves en zone inondable ont été évacuées et les nombreuses collections qu’elles renferment d’ordinaire mises à l’abri dans les salles du musée. Le Louvre demeure fermé au public, tandis que l’ensemble du personnel est mobilisé sur cette opération. Cette situation exceptionnelle nous oblige malheureusement à devoir reporter, vraisemblablement au mercredi 23 novembre à 9h30, la rencontre autour du programme de recherche scientifique franco-roumain, initialement programmée le 8 juin à 10h30 à la Casa Oamenilor de Știință.

Le Musée du Louvre (Département des Antiquités Grecques, Etrusques et Romaines),l’Académie Roumaine (Institut d’Etudes Sud-Est Européennes) et l’Institut de Recherches Eco-Muséales „Gavrilă Simion” de Tulcea sont engagés depuis 2015 dans un programme de recherche international en archéologie classique sur la colonisation grecque en Dobroudja. Prenant comme pivot la cité grecque d’Orgamè -à ce jour le plus ancien établissement grec de Mer Noire-, les trois institutions dirigent un programme pluridisciplinaire associant 20 universités et centre de recherche disposés dans 8 pays. Cette étude, qui met en œuvre sur le terrain des moyens techniques novateurs, a permis de cerner les contours de la présence grecque autour des lacs Razelm et Goloviţa. Il éclaire ainsi les facteurs qui entourent l’arrivée des Grecs en mer Noire, tout comme l’impact fort complexe de leur installation sur les populations gètes locales. Ces résultats seront présentés le mercredi 8 juin 2016 à 10h30 à la Casa Oamenilor de Știință, par Alexandre Baralis, Vasilica Lungu et Sorin Ailincai, en présence de M. François Saint-Paul, ambassadeur de France en Roumanie, de Mme Françoise Gaultier, directrice du Département des antiquités grecques, étrusques et romaines du Muséedu Louvre, de M. Christophe Gigaudaut, directeur de l’Institut français, de M. Christophe Pomez, attaché culturel, de Mme Adriana Record, directrice exécutive de la Chambre de commerce française en Roumanie, de M. Acad. Victor Voicu, Secrétaire général de l’Académie Roumaine, de M. Acad. Dan Berindei, président de la Section - Sciences Historiques et Archéologie, de M. Acad. Răzvan Theodorescu, président de la Section - Arts,Architecture et Audio-Visuel, de M. Şerban Tanaşoca, directeur de l’Institut d’Etudes Sud-Est-Européennes, et d’autres personnalités manquantes de l’Académie Roumaine.

No comments:

Post a Comment